Un soleil après l’autre



plus loin là-bas

encore un peu plus loin


là où les soleils se couchent

là où les bords de l’existence se rejoignent

là d’où monte ce chant glaçant


ou bien ailleurs qu’importe

mais plus loin


il ne reste plus rien ici

tout est parti d’abord les pluies et puis le vent

les nuées d’oiseaux affolés

et les parfums épouvantés


alors qu’importe il faut marcher

marcher encore toujours plus loin


trouver l’endroit où se cache ce qui a fui

trouver l’endroit où se cacher aussi


et puis regarder se coucher

un soleil après l’autre

patiemment jusqu’au dernier



9 mars 2023

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━

⬅️ 47. Les petites pluies

➡️ 49. Ce qui s’en va

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━━

↩️ SANS VOYAGEUR / CENT VOYAGEURS

🏠 ACCUEIL



/textes/